1
sept.
8H40

Grand Prix Valdys - Multi50 - Petit tour de chauffe

Ce vendredi les équipages du Grand Prix Valdys – Multi50 avaient rendez-vous pour une manche d’exhibition. Un parcours côtier de 13 milles qui a tardé à débuter jusqu’à ce qu’une légère brise finisse par s’établir en baie de Morlaix et permette aux trimarans de s’exprimer mais aussi et surtout de prendre leurs marques sur le plan d’eau avant de passer aux choses sérieuses dès demain, le coup d’envoi de la première course officielle étant programmée à partir de 10 heures.

« Cette course d’exhibition a été une parfaite mise en jambes. Elle nous a permis de nous remettre dans le bain, de prendre quelques repères que le plan d’eau et de naviguer dans conditions de vent assez légères que nous devrions justement retrouver pour les premières manches officielles », a commenté Lalou Roucayrol à son retour à terre, manifestement ravi d’avoir pu prendre quelques marques en baie de Morlaix, réputée délicate pour ses courants… et ses cailloux. « Ils ne sont pas tous marqués et quand on ne connaît pas bien le plan d’eau, ce n’est pas si simple de s’y retrouver. En tous les cas, c’est un très bel endroit pour naviguer », a ajouté le vainqueur de la petite régate du jour. « On a remporté la manche mais on n’a pas mené de bout en bout. Au départ, on s’est fait enfermer mais heureusement, on a réussi à se dégager très vite. Les autres se sont laissés emporter par le courant ce qui nous a permis de faire l’intérieur, entre guillemets. Il se trouve en plus que dans ce type de conditions, on a beaucoup progressé et qu’on va plutôt pas mal, au près comme au portant » a avancé le skipper d’Arkema, également ravi d’avoir partagé ce moment avec les enfants de l’association Voile de Baie de Morlaix.

Des pointes à 20 nœuds et des étoiles plein les yeux

« C’était super de les avoir à bord. Hors-course, nous les avons fait participer à la manœuvre. Ils étaient super dégourdis mais également super contents et nous aussi. C’était génial d’avoir directement nos petits supporters à bord ». Sentiment partagé par Gilles Lamiré, le skipper de La French Tech Rennes Saint-Malo : « Nos invités du jour étaient très spéciaux mais super enthousiastes. Il est vrai que pour eux, c’est une chance de monter sur nos machines. Moi, à leur âge, j’aurais rêvé de pouvoir faire ça ! Ils nous ont aidé à manœuvrer les voiles. On leur a montré un peu comment ça fonctionnait et ensuite, ils ont assisté au spectacle de l’intérieur sur la régate. Ils ont bien apprécié ». De fait, lorsqu’on leur a posé la question, les enfants ont unanimement répondu avoir été bluffés, en particulier par la vitesse des Multi50. « On a fait des pointes à 20 nœuds ! », a rapporté Josselin, 10 ans, régatier affuté en Optimist, sidéré d’avoir pu côtoyer, le temps d’une journée, de grands champions.

Répétition générale avant le passage aux choses sérieuses demain

« Ils étaient très demandeurs et très curieux. Ça nous intéresse parce que ça veut dire qu’ils sont motivés pour naviguer et que dans quelques années on les retrouvera sur des plus gros bateaux », a commenté de son côté Thierry Bouchard, le skipper de Ciela Village, impatient de rentrer dans le vif du sujet demain, même si contrairement à ses adversaires, il ne vient pas sur le Grand Prix Valdys – Multi50 avec des ambitions de résultat. « Notre premier objectif est de rattraper notre manque de préparation du début de saison (pour mémoire son Multi50 n’a été remis à l’eau qu’en mai, ndlr). Cette semaine, le voilier est là. Idem pour l’architecte du bateau. Nous allons essayer de nous relayer pour avoir la meilleure progression possible », a indiqué Thierry Bouchard dont l’épreuve est, pour lui comme pour les autres, la dernière répétition générale en mode course avant la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Ça tombe bien, le programme de la semaine s’annonce copieux, avec, pour commencer, trois courses demain. Très probablement un côtier et deux parcours construits… mais tout dépendra de la météo.

Classement de la manche d’exhibition du jour :

1. Arkema (Lalou Roucayrol) ; 2. Réauté Chocolat (Armel Tripon) ; 3. La French Tech - Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré) ; 4. Solidaires en Peloton – ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus) ; 5. Ciela Village (Thierry Bouchard).

FenêtréA – Mix Buffet (Erwan Le Roux) est, pour sa part, resté à quai afin de régler un petit souci technique mais sera de retour sur l’eau demain.

 

Jean-Paul Chapalain, Président de la CCI de Morlaix : 

« Toutes les course que nous recevons à Roscoff sont importantes et ce Grand Prix Valdys – Multi50 est très particulier de par son concept. Il permet de faire vivre la région. Aujourd’hui notamment, j’ai vu les jeunes de l’association de Voile Baie de Morlaix naviguer sur les bateaux. Je trouve ça fantastique et c’est pourquoi la Chambre de Commerce s’est associée immédiatement à l’événement en mettant à disposition le port de plaisance qui, jusqu’à maintenant, n’a pas reçu beaucoup de multicoques. C’est une très bonne chose que d’avoir cette course à cette période, c’est-à-dire en fin de saison. Ça anime le plan d’eau et les pontons. C’est parfait. »