5
sept.
22H16

BELLE RÉGULARITÉ DE RÉAUTÉ CHOCOLAT !

Ce mercredi, comme la veille, les six équipages du Grand Prix Valdys – Multi50 avaient rendez-vous pour deux courses en baie de Douarnenez, deux parcours construits de type « banane » disputés dans un vent de nord qui s’est renforcé au fil de la journée pour finalement se stabiliser autour de 15 nœuds. Dans ces conditions, Réauté Chocolat est indiscutablement celui qui a le mieux tiré son épingle du jeu. Avec des places de 1er et 2e, l’équipage d’Armel Tripon a, en effet, réalisé la meilleure journée. A la clé : une place de grappillée au classement provisoire au détriment de Solidaires en Peloton – ARSEP. Au général cependant, l’avantage reste clairement donné aux teams FenêtréA – Mix Buffet et Arkema qui continuent de s’échanger la première place en se rendant coup pour coup.

« Ça fait du bien au moral ! », a lâché Armel Tripon à son retour à terre, ce mercredi, à l’issue des deux courses du jour lors desquelles lui et son équipage sont parvenus à faire preuve d’une belle régularité en terminant 1er et 2e. « Jusqu’ici, j’étais un peu chafouin parce qu’on manquait de réussite. Même en faisant des bonnes choses, comptablement, ce n’était pas extraordinaire et ça commençait à être dur. Aujourd’hui, les choses se sont mises un peu en ordre. On a tiré les bons bords, on a réussi à être rapide puis à contenir nos adversaires. Le bilan est bon d’autant qu’on repasse 3e au général. Maintenant, il va falloir tenir notre rang. Il va y avoir du match dans le match ! », a assuré le skipper de Réauté Chocolat qui a, de fait, repris l’avantage sur Solidaires en Peloton – ARSEP de Thibaut Vauchel-Camus, auteur, pour sa part, d’une journée en demi-teinte (4e et 4e).

 

« On est toujours confronté à des petits soucis de vitesse au portant. On sait à peu près d’où ça vient. On cherche des solutions et on essaie de prendre des bons départs. On sait qu’on va vite au près mais les bords de portant sont un peu trop longs pour nous », a détaillé Fabien Delahaye, en charge de la performance à bord du bateau bleu qui a manifestement identifié un problème de gennaker. « Il va falloir refaire la voile. Aujourd’hui, on continue de faire avec ce qu’on a mais on a plein de pistes pour les mois à venir afin d’être au point pour la Route du Rhum », a ajouté le marin.

 

Deux leaders ex-aequo

Devant, la bagarre pour la première place reste rude entre Arkema et FenêtréA – Mix Buffet qui, depuis le début de la compétition, ne cessent de s’échanger la première place. Ce soir, l’avantage est donné à l’équipage d’Erwan Le Roux, mais simplement parce que comme le stipule les règles, en cas d’égalité, c’est la dernière manche qui départage les bateaux. « On est bien parti pour faire du match racing jusqu’à la fin ! », s’est amusé le champion de France en titre des Multi50, 3e et 1er ce mercredi. « On s’est adjugé le dernier parcours du jour grâce, notamment à un bon départ. Tactiquement, le plan d’eau n’est vraiment pas facile. Il faut constamment avoir de plans B, C, voire D. Le tacticien du bord est parfois bien démuni face aux ados, aux refus, aux molles… Il doit constamment s’adapter et l’équipage aussi », a expliqué Erwan.

 

Un niveau de jeu du plus en plus haut

L’adaptation, la réactivité : voilà précisément ce qui a impressionné Ronan Pensec, ancien coureur cycliste, qui s'est notamment distingué sur Paris-Nice et le Tour de France. « A bord, tout le monde sait parfaitement ce qu’il a à faire. Il y a une vraie cohésion et c’est joli à voir. J’ai, par ailleurs, été épaté par la puissance et les accélérations des trimarans », a avancé le Douarneniste qui a pu vivre les régates à bord de La French Tech Rennes Saint-Malo d’abord, puis de Solidaires en Peloton – ARSEP ensuite, et qui sera de nouveau présent sur le Grand Prix Valdys Multi50 ce samedi, pour la remise des prix de la compétition. Car oui, la bonne nouvelle, c’est que le match continue. « Il reste en effet trois jours de course, soit au moins six manches à courir. Il peut encore se passer des choses. Il va falloir réussir à être régulier jusqu’au bout et éviter de se prendre des pions car on sent les autres très taquins », a terminé Erwan Le Roux qui voit le niveau de jeu de ses concurrents continuer de s’élever à mesure que la course avance, à commencer par celui de Ciela Village qui a visiblement franchi un cap en vitesse cette semaine et qui s’est même offert un passage en 2e position à la première marque au vent de la dernière course… avant d’être confronté à la casse de son lashing de hook de grand-voile, chose qui l’a, certes, contraint à l’abandon, mais que le motive à rebondir vite et bien. A suivre donc.

 

Classement des copains : 

1. Réauté Chocolat, 3 pts ; 2. FenêtréA-Mix Buffet, 4 pts ; 3. Arkema, 5 pts ; 4. Solidaires en Peloton – ARSEP 8 pts ; 5. Ciela Village, 11 pts ; 6. La French Tech Rennes Saint-Malo 12 pts.

Classement général (après 8 courses) : 

1. FenêtréA – Mix Buffet (Erwan Le Roux) 21 pts ; 2. Arkema (Lalou Roucayrol) 21 pts ; 3. Réauté Chocolat (Armel Tripon) 31 pts ; Solidaires en Peloton (Thibaut Vauchel-Camus) 34 pts ; 5. Ciela Village (Thierry Bouchard) 50 pts ; 6. La French Tech Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré) 54 pts.

Le programme du Trophée DouarnVenez du jeudi 6 septembre 2018

11h00 : Départ de la première course du jour

18h00 : Remise des prix du jour